«Ils m'ont utilisé» - 2012-03-03

From UmbraXenu
Jump to: navigation, search
F61.png «Ils m'ont utilisé» March 3, 2012, Émilie Dubreuil, Journal de Montreal

« Quand j'ai eu terminé mon sevrage, Narconon m'a envoyé voir un médecin dans la région de Montréal. Je ne me sentais pas bien, car on m'avait fait ingurgiter des tonnes de vitamines qu'on appelle les bombes. Le docteur Labonté m'a dit que je ne pouvais pas entrer dans la seconde étape du traitement, qui consiste à passer plusieurs heures par jour dans un sauna. Ils m'ont donc fait travailler dans la cuisine. »

Après quelques semaines, les employés du centre, qui n'avaient pas reçu de salaire depuis quelque temps, ont démissionné en bloc. En conséquence, M. Dann a été chargé d'administrer la cuisine sans être rémunéré.

L'ex-patient a lui aussi porté plainte à la Commission des droits de la personne du Québec, qui a ouvert une enquête. « Je suis allé là pour améliorer mon sort. Ils m'ont utilisé et encore plus endommagé. Quand je suis sorti de là, j'étais en dépression profonde. »


{{cite news | first = Émilie | last = Dubreuil | title = «Ils m'ont utilisé» | url = http://www.journaldemontreal.com/2012/03/02/ils-mont-utilise | work = Journal de Montreal | date = March 3, 2012 | accessdate = January 14, 2017 }}